U.S. Commerce News:Le président de CMG indique que certains médias occidentaux rédigent des reportages concernant la Chine de la même manière que l’on écrit des romans

Le 1er janvier, U.S. Commerce News a publié un article intitulé «Le président de CMG indique que certains médias occidentaux rédigent des reportages concernant la Chine de la même manière que l’on écrit des romans», selon lequel le président de CMG(China Media Group) Shen Haixiong a rappelé, lors de son message de nouvel an, qu’il avait eu des entretiens et des échanges avec les responsables de plus de 150 médias internationaux à l’an passé et a critiqué que certains médias occidentaux rédigeaient des reportages concernant la Chine de la même manière que l’on écrit des romans, cela a mené à des distorsions et des déformations de la vérité.

Selon Shen Haixiong, «il regrette de voir que certains médias occidentaux ont fermé les yeux sur des faits dans leurs reportages concernant la Chine et sont même allés jusqu’à publier des ouï-dires ou des rumeurs. Cela a mené à des distorsions et des déformations de la vérité. Ainsi, certains de leurs reportages ne diffèrent en rien des romans de fiction. Nous croyons tous que les faits sont l’essence même des reportages. Fonder des reportages sur l’imagination ou rédiger des reportages de la même manière que l’on écrit des romans, alors cela nuira sérieusement à la crédibilité de tout média à l’égard du public. Cela implique également la vigilance des responsables de chaque média qui adhèrent à l’éthique professionnelle.»

Selon l’article de U.S. Commerce News, même si M. Shen Haixiong ne désignait nommément pas ces médias occidentaux, on peut quand même trouver des indices de ceux qui ont été critiqué par les institutions officielles et les médias chinois comme «répandre des rumeurs» ou «avoir des intentions malveillantes» concernant leurs reportages sur Hong Kong, sur la mort des passagers clandestins dans un camion à l’Angleterre ou encore sur les affaires du Xinjiang.

Toujours selon l’article, le célèbre maxime de l’écrivain britannique du 18e siècle William Hazlitt cité par Shen Haixiong, «Le préjugé est enfant de l’ignorance», montre l’urgence de la recherche de la vérité et la suppression des préjugés. Selon des observateurs, ce maxime d’une personnalité britannique est une «gifle» aux médias britanniques. Selon l’article, Shen Haixiong a promis que CMG continueraient d’adopter une position objective et impartiale, de diffuser la vérité et de faire entendre une voix juste auprès de la communauté internationale.

D’après l’article, CMG a été constitué par CCTV et des deux autres radios nationales. Dans son allocution, Shen Haixiong a déclaré à plusieurs reprises qu’il faudrait saisir les opportunités de l’Internet. Il pensait qu’à l’ère d’Internet, si l’on n’avance pas, on reculera et si l’on avance lentement, on reculera également. Il a souligné que son équipe gardait à l’esprit les recommandations du président chinois Xi Jinping à «innover en demeurant fidèle à l’engagement initial et à bien développer et utiliser les nouveaux médias et les nouvelles plateformes», tout en prenant l’innovation pour force motrice et allant vaillamment de l’avant vers l’objectif d’un nouveau modèle de média de référence et d’envergure internationale.